S'identifier - S'inscrire - Contact
 

Archives par mois


 Un pôle pour la chaussure romanaise !

  • Currently 3/5

Note : 3/5 (1 note)

 

Je souhaiterais qu'un pôle pour la chaussure se forme à Romans... Pour recréer de l'emploi (source de tout nos maux) surtout dans ce secteur où l'on s'apercoit de la débacle ... aujourd'hui. Et ce pour une simple raison : les actionnaires demandent trop aux rendements face à l'outil de production, sur le long terme (c'est pas moi qui le dis mais de brillants économistes). On voit les résultats....!!! D'autres pays européens qui ont des charges similaires à la France n'avancent pas les même arguments !

Je souhaiterais que nos élus jouent plus de transparence sur les 32 millions d'euros injectés sur le bassin d'emplois de la chaussure. Comment ces derniers ont été utilisés ? Mystère ?????

Je souhaiterais que ce pôle soit instrumenté par nos élus au niveau de la logistique, mais avec des personnes exterieures souhaitant s'investir pour rechercher tout les crénaux d'emplois possibles y compris l'appel public et les fonds institutionnels pour les investissements, réunissant tout les partenaires. Je suis persuadé que la chaussure à sa place. Même si elle n'est plus la capitale de la chaussure de luxe, Romans bénéficie et bénéficiera

toujours de l'image de la chaussure. Je reste convaincu qu'un grand nombre de Romanais répondraient à l'appel pour peut-être créer de toutes pièces une grande coopérative de production (avec le" R "de romans comme embléme) et faire renaitre la grande marque de la chaussure Romanaise...

Pourquoi ne pas tenter cette aventure plutôt que de sans cesse subir. Imaginons sur le bassin Romans/Bourg-de-Péage on a 50 000 habitants. Si on récoltait 10 euros par personnes on récolterait 500 000 euros !

Désolé d'avoir révé tout haut, mais il fallait que je le dise !

Notez cet article

Autres articles sur le même sujet

Commentaires

Vive la cité du cuir et de la chaussure !

Oui, tout à fait d'accord avec cette idée de constituer un pôle d'excellence autour de la fabrication de la chaussure. C'est exactement l'idée que l'association "Romans d'amour" vise à mettre en place. Nous venons de créer une association spécifique intitulée "Cité Cuir Chaussure" dont la vocation est de valoriser le patrimoine, de transmettre le savoir-faire et de valoriser l'économie de ce secteur. Notre première initiative fut de tenir un stand à la Foire du Dauphiné, sous le chapiteau "Made in Romans - Drôme des Collines". Nous présentions d'une part notre projet global et d'autre part une vitrine de la production locale de quatre entreprises : la sellerie Beaude, les fabricants de chaussure Max Vincent, Maryline et Eugénie, Mego Work shop. Par ailleurs, nous préparons la mise en place d'un atelier de fabrication - ouvert au public - qui ferait la démonstration de la qualité du savoir-faire romanais. Nous sommes dans l'attente d'une aide concrète du contrat de site qui pour l'instant est resté à l'état de l'annonce ! Les élus de nos collectivités locales vont-ils se mobiliser pour ce projet ? Réponse d'ici la fin de l'année. A défaut de soutien tangible, nous serons en tirer les conclusions en 2008.

Au cuir citoyens !

 

 

je reviens sur cet article,qui n'est pas dénué de tout fondement,je rejoint cette avis et crois qu'il serait tout a fait possible de créer un vrai pôle de la chaussure et du cuir en général.
il est aujourd'hui tout a fait possible de créer une pépinière d'entreprise ou il serait rassembler de jeune créateur vecteur d'emploi et de grande marque génératrice de chalands,il suffit d'un peu de bonne volonté d'un prévisionnel de faisabilité qui tienne la route et surtout de relevé les manche au lieu de toujours s'apitoyer sur notre sort!!!!
construire un bâtiment en forme de halle,ou il servirait a la fois de magasin d'usine et d'atelier,d'un véritable accompagnement par les instances commerciales avec une synergie de marque avenue pour moteur,je ne crois pas ce projet utopique ,juste y réfléchir pour le faire aboutir
des fonds européen comme le fond feder peuvent être sollicitée pour un tel projet !!!
réagir maintenant pendant que le savoir romanais est encore la ,avant de perdre toutes main d'oeuvre